CBD et Grossesse : Quels sont les risques ?

En période de grossesse et d’allaitement, l’une des grandes priorités des futures mères est de contrôler sans cesse les substances consommées.

Parmi elles, on note le THC, qui est la molécule psychoactive du chanvre. ET qui se retrouve parfois liée avec le CBD (Par exemple dans les fleurs ou dans les huiles full spectrum)

En effet, la consommation de THC pendant la grossesse (un composé du cannabis) risque de générer des troubles irréversibles du système nerveux de l’enfant.

Par contre, le CBD, autre substance de la même plante aux effets thérapeutiques intéressants (pour soulager des symptômes comme les douleurs, les nausées, voire l’anxiété), pourrait s’avérer bénéfique pour la mère, à condition d’être contrôlée par un médecin.

cbd-et-grossesse

Nous rappelons ici que les différents articles présents sur notre site et notre blog ne constituent pas un avis médical. Avant de prendre tout produit à base de CBD, nous vous conseillons donc de contacter votre médecin.

Nous manquons encore cruellement de recul pour pouvoir dire que le CBD est sans danger pour le fœtus.

À noter que, le CBD est une composante naturelle qui ne présente aucun danger pour la santé des individus adultes. De plus, le cannabidiol ne produit aucun effet psychoactif.

Si le cannabis est lié à des retards de croissance chez les nouveau-nés, le CBD reste une substance à utiliser avec précaution pendant la grossesse.

Avant de consulter des articles sur la prise d’huile de CBD et de cannabis pendant la grossesse, méfiez-vous des fausses informations.

Toutes les actualités ne sont pas toujours vérifiées. Cet article est votre feuille de route pour mieux comprendre les effets de cannabidiol lors de la grossesse, avec plusieurs preuves scientifiques.

Sans plus tarder, découvrez plus d’informations sur la consommation de CBD pendant la grossesse.

Peux-ton consommer du CBD pendant la grossesse ?

Il est encore trop tôt pour le dire, nous pouvons tout de même relever que la Food and Drug Administration (FDA) déconseille la consommation de Cannabidiol (CBD) ou de Tétrahydrocannabinol (THC) pendant la grossesse ou l’allaitement.

Quels sont les risques possibles du CBD sur la grossesse ?

Une femme enceinte peut connaître de multiples désagréments.

Des nausées, des troubles du reflux gastro-œsophagiens ou des douleurs chroniques figurent parmi les symptômes physiques.

En outre, plusieurs traitements médicamenteux sont proscrits aux femmes enceintes, limitant les possibilités de parvenir à une solution efficace pour soulager leurs douleurs et réduire leurs souffrances.

Le cannabidiol (CBD) est considéré comme une entité du cannabis, mais qui n’a pas exactement le même usage.

S’il a des propriétés sédatives, il agit également contre les effets du THC. Bien dosé, le CBD permet de repousser les actions néfastes du THC.

Le CBD serait tout aussi bénéfique pour le développement du fœtus. D’après une série d’études réalisée en 2005, le CBD aura une action stimulante sur le récepteur endocannabinoïde CB1.

C’est un neurotransmetteur primordial pour assurer le fonctionnement du système nerveux du fœtus et de l’enfant.

Dans tous les cas, on ne sait toujours pas si le CBD exerce un effet négatif sur le nouveau-né ou non. Donc dans le doute, vaut mieux éviter.

L’huile de CBD a des qualités thérapeutiques, car elle apaise différents problèmes touchant le corps et l’esprit. Les femmes enceintes souffrant d’anxiété peuvent y avoir recours, à condition évidemment de se faire prescrire par un professionnel de la santé.

En fait, le CBD peut être consommé sous de multiples façons. On le trouve notamment dans des crèmes pour des traitements locaux, sous forme de capsules ou dans certains produits alimentaires.

CBD et Grossesse : Consommer de l’huile ?

Fumer du CBD n’est pas conseillé en cas de grossesse. En effet, la vapeur se répand rapidement dans le corps. L’aspiration de la fumée touche très vite les voies respiratoires. Cela peut alors entraîner des problèmes de palpitations chez les femmes enceintes.

Durant cette période assez spéciale, les femmes enceintes ressentent des besoins singuliers et mangent souvent à des heures irrégulières pour rassasier leur faim.

Elles seraient tentées de prendre de l’huile de CBD dans des biscuits ou des sandwichs pour se détendre.

Notez que tous les produits alimentaires que vous prenez passent directement dans le fœtus par le cordon ombilical.

Ainsi, ingérer cette substance en quantité même minime pourrait être nuisible à la croissance de votre futur bébé.

Par ailleurs, la méthode la plus appropriée pour la prise d’huile de CBD pendant la grossesse serait de la présenter sous forme de capsules ou de lotions.

Elle peut en effet diminuer le stress ainsi que des gênes relatives à la grossesse. Il faut également s’assurer que l’huile de CBD est d’origine biologique.

Il ne faut pas oublier de consulter un professionnel de santé avant de commencer à utiliser du CBD.

Peut-on devenir infertile à cause du CBD ?

Des recherches menées à ce jour ont révélé que la prise de cannabis comportant du THC est déconseillée si l’on souhaite avoir des enfants. Il faut toutefois noter que le CBD et le THC sont très distincts. En effet, le CBD n’est pas une substance psychoactive.

Le Collège américain des obstétriciens et gynécologues conseille fortement chaque femme d’arrêter de fumer de la marijuana avant de tomber enceinte. Si c’est pas le cas, le développement du fœtus risque d’être négativement touché au cours du premier trimestre de la grossesse.

De plus, votre conjoint doit également renoncer à consommer de la marijuana. Des études indiquent que les hommes qui s’adonnent à la consommation de cannabis subissent une réduction de 31 % de la concentration de leur sperme par rapport aux non-consommateurs de cannabis.

Les dangers du tabac et du cannabis pendant la grossesse

Si en revanche vous prenez du CBD par voie orale ou dans un joint avec du tabac, cela risque de vous exposer aux mêmes problèmes que les cigarettes : dans cette circonstance, les grossesses extra-utérines et les fausses couches sont plus fréquentes.

Il est préférable de ne pas courir de risques tant que des études plus tangibles n’ont pas été réalisées.

Concernant les femmes qui fument du cannabis pendant leur grossesse, on a signalé des cas d’altération des performances cognitives des enfants.

Il est conseillé aux femmes de cesser de consommer du canabis au cours de leur grossesse.

Puis-je allaiter et consommer du CBD ?

Il n’y a pas encore assez de recherches disponible sur ce sujet. Nous ne pouvons pas donner une réponse affirmative ni négative. Cependant, si vous souhaitez tout de même en consommer, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Il est donc nécessaire de se montrer prudent et de consulter son médecin avant de consommer du CBD pendant la période d’allaitement.

Cela dit, des études scientifiques ont été réalisées sur 70 femmes allaitantes afin de déterminer les taux de CBD et de THC présents dans le lait maternel.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Le THC est présent dans 65 % des cas, tandis que le CBD n’a été repéré dans aucun échantillon.

Le CBD favorise l’appétit et stimule les muscles de la langue, ce qui constitue un facteur positif pendant l’allaitement. Quant à la mère, il y a plusieurs motifs pour lesquels elle pourrait envisager de prendre du CBD pendant l’allaitement.

La dépression post-partum (DPP) pourrait être l’une des premières raisons.

Ce trouble se caractérise par une fatigue accrue, des angoisses, des sautes d’humeur et de l’anxiété après l’accouchement.

Le souci, c’est que la DPP est souvent soignée par la prise d’antidépresseurs, qui sont strictement inadaptés à l’allaitement. Le CBD pourrait être alors une bonne alternative.

Absence d’études scientifiques pour cerner les risques du CBD pendant la maternité

Sur le plan international, la science et la médecine nous livrent deux versions de la réalité : soit les effets du CBD sont bénéfiques (développement du fœtus, amélioration de l’allaitement), soit il ne présente aucun effet sur la santé de l’enfant.

Même si les recherches sont toujours en cours et qu’il est toujours aussi difficile de dire avec certitude s’il est possible ou non de consommer du CBD pendant l’allaitement et la grossesse, les chercheurs sont plutôt confiants. D’ailleurs, certaines femmes le prennent déjà durant la grossesse.

Le CBD est-il sans danger pour les enfants ?

Aujourd’hui, les nausées et la faiblesse musculaires constituent les deux seuls effets secondaires identifiés du cannabidiol. Alors, rien de grave ou de très sérieux en comparaison à tous les bienfaits qu’il peut procurer, même aux enfants.

Si vous envisagez consommer ou d’utiliser le CBD pendant votre grossesse, il est souhaitable de consulter votre médecin pour en discuter. Cependant, nous ne vous recommandons pas de prendre de ce risque-là si vous êtes une femme enceinte. Il est souhaitable de faire preuve de prudence à l’égard de la santé votre futur enfant.

Dans quel cas les enfants peuvent-ils consommer du CBD ?

Le CBD est consommé par certains enfants comme traitement médical, surtout pour les maladies liées à l’épilepsie. Grâce au CBD, de nombreux enfants ont constaté une réduction drastique de la fréquence de leurs crises d’épilepsie, là où d’autres thérapies médicamenteuses ne donnaient aucun résultat.

Conclusion

Souhaitez-vous savoir si le CBD est sans danger  pour votre fœtus ou nouveau-né ? Nous ne pouvons pas vous le garantir complètement et la science ne l’a pas encore confirmée. Cependant, il faut noter qu’il est moins nocif que certains des produits pharmaceutiques qui peuvent vous être vendus.

Rappelez-vous qu’il y a plusieurs autres solutions pour vous aider à maîtriser les signes sympathiques de la grossesse et du post-partum.

Aussi, veillez à partager vos préoccupations avec votre médecin. Ce qui compte le plus, c’est de ne pas utiliser de substances avec lesquelles vous n’êtes pas entièrement à l’aise.

Disclaimer

Les différents articles présents sur notre site et notre blog ne constituent pas un avis médical. Avant de prendre tout produit à base de CBD, nous vous conseillons de contacter votre médecin.

Notez cet avis
Baptiste Gillard

Baptiste Gillard

Fumeur de cannabis récréatif pendant plus de 10 ans, j'ai arrêté grâce au CBD. Je regroupe l'ensemble de mes connaissances afin de vous les transmettre. De cette façon, j'espère vous aider à faire vos premiers pas dans le CBD, ou compléter votre savoir, et ça, tout en douceur.

Économisez -25% chez Ween CBD

Ween CBD est certainement un des shops proposant la meilleure qualité de produit. (Surtout pour les résines)

L’idée de créer un partenariat avec eux m’est venue, après les résultats très satisfaisants de mon évaluation.