CBD et Sommeil : Est ce que le CBD peut vous aider à bien dormir ?

Le CBD peut-il vraiment vous aider à retrouver le sommeil ? 

Mettons tout de suite fin au suspense : le CBD pour dormir, ça fonctionne ! À condition de bien cibler vos besoins et d’utiliser des produits de qualité appropriés comme nous allons le voir dans cet article.

Thumbnail cbd sommeil

En tant qu’utilisateur régulier de cette molécule depuis plusieurs années, je peux déjà vous apporter mon expérience sur le sujet et répondre à vos interrogations sur ce nouveau traitement révolutionnaire. 

Alors, quels sont les bénéfices du CBD sommeil ? Par quels mécanismes permet-il d’améliorer le sommeil ? Comment l’utiliser ? Et enfin, quel cadre législatif pour la consommation de CBD ?

Le sommeil, cet état naturel de perte de conscience est un des éléments fondamentaux du cycle circadien (qui revient à chaque cycle d’une durée de 24 heures).

Véritable carburant pour le bon fonctionnement de notre corps et de notre cerveau, il est aujourd’hui régulièrement mis à mal. Insomnies, parasomnies, hypersomnies, apnée du sommeil sont autant de troubles du sommeil qui perturbent régulièrement la régénérescence de l’organisme.

De nombreux traitements ont vu le jour pour contrecarrer ces effets. Le dernier en date, le CBD a déjà conquis de nombreux adeptes et s’avèrerait miraculeux pour certains.

Qu’est-ce que le CBD et quelle est son influence sur le sommeil ?

Produit miracle pour certains, mirage et simple effet de mode pour d’autres, voire véritable danger, le CBD n’en finit plus de susciter débats et controverses entre ses partisans et ses détracteurs. 

Quelles sont les principales propriétés du CBD ?

Le cannabidiol est une molécule issue de la plante de cannabis de plus en plus utilisée pour répondre aux troubles du sommeil. Contrairement au THC, (Voir l’article sur la différence entre le THC et le CBD) autre cannabinoïde qui lui, a un effet euphorisant, le CBD est parfaitement légal tant qu’il est utilisé à des fins thérapeutiques et n’est pas considéré comme un produit stupéfiant. Il permettrait ainsi de traiter de nombreux maux : 

  • Les troubles musculaires et articulaires comme l’arthrose, les rhumatismes, les fibromyalgies ou les douleurs chroniques. [1
  • Les troubles psychologiques comme l’angoisse, le stress ou la déprime. [2]
  • Certaines maladies neurologiques comme l’épilepsie [3] ou les troubles de la personnalité comme la schizophrénie. [4]
  • Des maladies inflammatoires et dégénératives comme la sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer. [5]
  • Certaines dépendances comme l’alcool, le tabac ou mêmes les drogues dures. [6]
  • Les problèmes relatifs à la santé du cœur, des artères et à la pression sanguine. [7] [8]
  • Et même certaines pathologies graves comme le diabète [9] ou le cancer.[10] [11]

Une large panoplie de promesses qui n’a toutefois malheureusement pas montré d’efficacité sur le traitement de la Covid pour le moment !

Des allégations certes encourageantes, mais à prendre avec des pincettes donc vous l’aurez compris, les études sur le sujet étant encore peu nombreuses. L’efficacité sur les troubles du sommeil semble en tout cas plutôt avérée [12].

Un sommeil de plus en plus perturbé

Le temps moyen de sommeil des 18-75 ans en France s’élevait à 06h57 en 2017 selon une étude du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) parue en 2019. C’est 01h30 de moins qu’en 1970 !

En cause, le stress, le rythme de vie devenu effréné avec l’allongement du temps de transport pour aller au travail et bien sûr le développement sans précédent des écrans au cours des dernières décennies.

Le contexte de crise sanitaire et d’incertitude actuel n’améliore pas, cet état de fait et ne manquera pas de faire grandir l’intérêt autour de cette molécule.

CBD sommeil et endormissement

Sans agir directement sur les fonctions régulatrices du sommeil, le CBD intervient sur les paramètres pouvant bloquer la phase d’endormissement. Le CBD n’est pas un sédatif puissant comme les somnifères à base de benzodiazépine (Zolpidem ou Zopiclone pour les connus). Il doit être appréhendé plutôt comme une aide permettant de réguler l’état physique et mental d’un individu. 

Le CBD a ainsi un effet sur l’état de santé général de l’organisme améliorant l’ensemble des composantes concourant au bien-être (humeur, appétit, quiétude, bonheur, énergie). Il met l’individu dans de meilleures dispositions, se trouvant ainsi plus détendu et relaxé au moment de la phase d’endormissement [13].

Un effet bénéfique donc sur l’homéostasie, ce processus naturel qui régule notre besoin en sommeil en fonction du temps de veille. 

Les autres propriétés du CBD agissant indirectement sur le sommeil

En plus de réguler les troubles liés à l’anxiété, le CBD possède également des propriétés anti-douleur permettant de bloquer les voies de signalisation de la douleur vers le cerveau (14). Il agit comme un antalgique permettant de calmer les douleurs chroniques, les inflammations et autres affections survenant pendant la nuit pouvant troubler le système nerveux et donc perturber le sommeil.

Il influe également et assez paradoxalement en tant que revitaliseur pour le corps afin que celui-ci retrouve toute son énergie. En effet, ses propriétés antioxydantes et régénérantes permettent à l’organisme de retrouver du dynamisme et d’éviter ainsi une forme de fatigue chronique.

Le CBD et qualité du sommeil

Le CBD agit sur les cycles du sommeil et permettrait de supprimer la phase de cycle paradoxal pendant laquelle l’activité cérébrale est pratiquement aussi importante que lorsque l’individu est éveillé et la plus susceptible d’interrompre son sommeil [15]. Cette phase de sommeil puiserait notamment sa source dans le stress et réduirait le cycle de sommeil lent profond considéré comme le plus réparateur par les scientifiques (Sommeil – hopital.fr – Fédération Hospitalière de France). 

L’effet du CBD sur les récepteurs neuronaux permet de diminuer l’activité cérébrale avec pour conséquence une réduction du stress et de l’anxiété, facteurs aggravants dans les troubles du sommeil. En agissant sur les hormones responsables de l’angoisse (cortisol et sérotonine principalement), le cannabidiol améliore l’état psychologique de l’individu et le met dans de meilleures conditions pour atteindre ce sommeil profond [16].

Sous quelle forme utiliser le CBD ?

differentes-formes-cbd-sommeil

Le traitement par CBD n’est pas considéré comme un médicament, mais plutôt comme une source de nutriments additionnelle. Ces compléments alimentaires peuvent prendre différentes formes : 

  • Huile de CBD : soit en ajoutant quelques gouttes de liquide à l’alimentation, soit par un système de goutte-à-goutte directement sur la langue pour une absorption plus rapide. C’est la méthode la plus utilisée.
  • Capsules de CBD : en absorption par voie orale pour une dose précise et quotidienne même en cas de déplacement à l’instar d’un médicament. 
  • Pâte de CBD : également en la mélangeant avec un aliment ou une boisson. La pâte serait le mode d’administration le plus efficace puisqu’il permettrait de bénéficier de l’ensemble des molécules les plus actives du chanvre apparaissant ainsi comme pratiquement intactes à sa sortie d’extraction.
  • Bonbons : il existe des pastilles de CBD fruitées à glisser sous la langue ainsi que des chewing-gums à base d’extraits de CBD mélangés à d’autres ingrédients naturels pour une consommation discrète et un instant de plaisir savoureux.
  • Cosmétiques à base de CBD : crèmes anti-âge, crèmes revitalisantes, sérums, huiles pour le corps à base d’extraits de CBD et d’huile de graines de chanvre sont appliquées directement sur la peau et le visage comme pour les cosmétiques classiques. Ces principes actifs (cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes) permettraient de traiter des affections localisées telles que des maladies de la peau comme l’acné, l’eczéma, le psoriasis ou les ulcères [17] ainsi que des douleurs rhumatologiques et autres inflammations articulaires. 
  • Tisanes au CBD : une pause détente à base de chanvre, c’est possible ! Il existe ainsi des infusions à base d’extraits de cannabidiol qui mélangées à d’autres ingrédients naturels promettent des propriétés revitalisantes (thé vert, maté, citron) ou apaisantes (camomille ou stevia notamment) selon le moment de la journée.
  • E-liquide de CBD : il ne s’agit plus là d’ingérer des extraits de CBD mais de profiter de ses bienfaits par vaporisation à travers une cigarette électronique (les désormais célèbres “vapoteuses”). L’absorption de la substance par les poumons procure un effet plus rapide que dans le cas d’une ingestion.
  • Fleurs de chanvre : il est également possible de fumer de la fleur de chanvre. Sur le modèle de la marijuana, mais en toute légalité et sans les effets psychotropes du THC (moins de 0,2%), la fleur de CBD permet une grande relaxation et procure une sensation de bien-être rapide grâce à sa grande biodisponibilité, c’est-à-dire sa capacité d’absorption dans le sang ultrarapide. 

Il existe donc de nombreux moyens pour bénéficier des propriétés du cannabidiol. Chacun pourra choisir la solution et la posologie qui lui conviennent le mieux pour améliorer sa qualité de sommeil.

L’utilisation du CBD pour les troubles du sommeil ne se substitue toutefois pas à un examen clinique et il est préférable de consulter un spécialiste apte à fournir une prescription médicale adaptée à chaque situation pour prévenir tout risque.

Législation et risques du CBD

La réglementation entourant l’usage thérapeutique du CBD reste encore très floue. Ainsi, certains fabricants utilisent ce vide juridique pour produire et importer du CBD ne respectant que partiellement la législation.

Que dit la loi ?

La loi reste extrêmement vague sur le sujet. Le ministère de la Santé a déclaré en novembre 2017 que la vente de produits à base de cannabidiol pour la consommation était autorisée alors qu’en juin 2018, le gouvernement français avançait que le commerce de toutes les plantes issues du cannabis était prohibé en France hormis celles définies par l’article R. 5132-86 du code de la santé publique et les médicaments agréés par l’ANSM. Une sorte de vide juridique pour le moment dans lequel s’engouffrent nombre de commerçants.

Le principe de précaution malgré l’autorisation du CBD

Concrètement, la production et la vente de CBD est autorisée en France sous réserve que la substance recueillie soit issue d’extraits de plantations de chanvre (graines et fibres) dont le taux de THC n’excède pas 0,2% et ne provienne donc pas de la plante entière. La THC (tétrahydrocannabinol) est la principale molécule responsable des effets psychotropes du cannabis et peut provoquer des troubles indésirables en plus d’être illégale (accoutumance, hallucinations, troubles du rythme cardiaque). 

Dans les faits, certaines entreprises importent du CBD ne respectant pas ces impératifs de production. On estime ainsi que près des ⅔ des produits à base de cannabidiol commercialisés contreviendraient à ces obligations légales et ne respecteraient pas les doses inscrites sur les étiquettes [17]. Les produits importés contiendraient de plus bien souvent des additifs (notamment des antitussifs) pouvant créer une certaine dépendance du sujet à leur encontre.

Le manque de contrôle et d’harmonisation pousse donc pour le moment les autorités de santé et de distribution des médicaments à une certaine prudence et une grande frilosité sur le sujet. Elles s’inquiètent notamment des risques de la molécule à long terme (accoutumance) bien que son caractère non-psychotrope ait été validé par les autorités européennes et l’OMS.

Le CBD en tant que médication complémentaire

Pour conclure, le CBD n’est donc pas un traitement miracle qui résoudra tous les problèmes de santé, mais il peut se révéler très utile pour le sommeil en complément d’autres moyens de médication ou en remplacement d’autres traitements provoquant des effets secondaires indésirables. 

Son efficacité se trouve d’ailleurs renforcée par une prise en complément de la mélatonine, hormone sécrétée par l’épiphyse dont la production va indiquer au cerveau le signal d’un endormissement proche. 

Il convient enfin d’insister sur le fait que le CBD ne peut aucunement se substituer à une bonne hygiène de vie (alimentation, exercice notamment) et à une diminution du temps passé devant les écrans (lumière bleue) particulièrement dans les minutes précédant la phase d’endormissement. 

Notez cet avis
Baptiste Gillard

Baptiste Gillard

Fumeur de cannabis récréatif pendant plus de 10 ans, j'ai arrêté grâce au CBD. Je regroupe l'ensemble de mes connaissances afin de vous les transmettre. De cette façon, j'espère vous aider à faire vos premiers pas dans le CBD, ou compléter votre savoir, et ça, tout en douceur.

Économisez 10% chez Green Vallee

Green Vallee est certainement le shop proposant la meilleure qualité de produit accompagné d’un service client irréprochable.

L’idée de créer un partenariat avec eux m’est venue, après les résultats très satisfaisants de mon évaluation.