Quels sont les effets secondaires et dangers du CBD ?

De nos jours, aucune étude ne prouve que le CBD est dangereux. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré en 2017 que le CBD ne présente aucun danger et ne créé aucune dépendance. Le CBD pourrait même guérir certaines pathologies.

dangers-effets-secondaires-cbd

Souvent présenté pour ses qualités thérapeutiques et ses multiples bienfaits, le cannabidiol (CBD) est parfois appelé « cannabis light », en opposition au THC et à ses effets psychoactifs. En ce sens, des études et témoignages révèlent les propriétés anxiolytiques, neuroleptiques, analgésiques et anti-inflammatoires de cette molécule.

Cependant, d’autres personnes alertent sur les dangers du CBD, là où les réponses des autorités ne sont pas claires, voire contradictoires. Toutefois, on sait peu de choses sur la sécurité et les effets secondaires du CBD chez les humains et les animaux.

La recherche clinique a montré que l’huile de CBD peut déclencher des effets secondaires. La gravité et le type peuvent varier d’une personne à l’autre. Les symptômes les plus courants comprennent l’anxiété, la diarrhée, sécheresse de la bouche et des vertiges.

Aujourd’hui, le CBD est sur toutes les lèvres. Qu’on le souhaite ou non, le CBD ne laisse personne indifférent. Certains y trouvent une formule miracle à leurs problèmes de santé, alors que d’autres une simple substance pour fumer et se détendre.

La quantité d’informations et d’avis contradictoires sur les risques du CBD sème de la confusion plutôt que de la clarté. Donc, permettez-moi de vous accompagner tout au long de cet article afin de vous éviter de perdre des heures de recherches inutiles sur les dangers du CBD et qui peuvent parfois être plus compliquées qu’on ne le pense.

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

Le CBD, c’est une substance qui provient de la plante de cannabis.  C’est un cannabinoïde, c’est-à-dire  » une composante chimique qui stimule les récepteurs du système nerveux central, périphérique, des organes ou du système immunitaire « . Le CBD ou cannabidiol est aujourd’hui commercialisé dans de nombreux pays, sous différentes formes (e-liquides, huiles, aliments…).

Est-ce que le CBD est une drogue ?

Selon L’Organisation Mondiale de la Santé, le CBD n’est, en aucun cas, considéré comme une drogue, puisqu’il n’a aucun effet psychoactif et il est bien toléré. De ce fait, les produits vendus, ne représentent aucun problème et sont parfaitement légal à condition qu’ils respectent les réglementations.

Le CBD est-il un psychotrope ?

Les termes « psychotrope » et « psychoactif », souvent associés au CBD, se réfèrent à une substance qui a un impact sur les fonctions cérébrales du système nerveux central.

Les psychotropes présentent une toxicité avérée mais sont néanmoins utilisés dans les traitements. En fait, il s’agit d’une question de consommation de CBD, de dosage et de compromis avec la pathologie traitée.

Si les e-liquides au CBD ne représentent pas un danger pour la santé en tant que tel, la prise de CBD peut entraîner des conséquences néfastes pour les fumeurs.

Le potentiel danger des interactions médicamenteuses

Face à des maladies chroniques, la plupart des patients se dirigent vers le CBD pour diminuer leurs symptômes. Mais selon une étude américaine récente, prendre du CBD en même temps qu’un traitement médicamenteux ou interférer avec certains médicaments pourrait entraîner un risque pour votre santé.

D’après une récente étude du Penn State College of Medicine in Hershey (aux États-Unis), les produits à base de CBD seraient la cause d’interactions médicamenteuses.

Plusieurs études expliquent que l’association de ces médicaments avec un produit à base de CBD peut diminuer l’efficacité du médicament, mais aussi provoquer des confusions.

CBD: Toxique pour le foie

Bien qu’il soit utile pour le traitement de certaines formes graves d’épilepsie, le CBD pourrait être toxique pour le foie à forte dose, selon une étude publiée par la revue scientifique Molecules en Mai 2019.

Quant aux dangers du CBD sur les poumons, on note que le risque ne se présente qu’en cas d’inhalation sous forme de fleurs (dans un « joint », donc). Donc, c’est l’acte de fumer qui constitue un risque, et non la substance en tant que telle.

Comment prendre de l’huile de CBD par voie sublinguale?

comment-prendre-de-l'huilde-de-cbd-sublinguale

L’huile de cannabidiol est destinée à être absorbée par voie orale. Les gouttes d’huile de CBD sont placées au-dessous de la langue pendant une période de 40 à 80 secondes avant d’être ingérées.

CBD : Quels sont les effets secondaires ?

Le CBD est devenu populaire auprès des consommateurs à la recherche d’un traitement alternatif pour toute une série de conditions et de maladies. Comme pour la plupart des thérapies, le CBD a des effets secondaires. Il n’est pas possible de savoir si certains médicaments sont sûr et efficace pour tout le monde.

D’ailleurs, on note que son usage est très controversé dans les médias et sa question de légalisation, doit donc être mûrement réfléchi et étudié.

Il est conseillé de consommer du CBD sur prescription de votre médecin. Ce professionnel de santé sera en mesure d’évaluer les éventuelles contre-indication. Retrouvez notre liste pratique de tous les dangers du CBD et de ses effets secondaires.

  • Des nausées et une diminution de l’appétit

Le CBD peut provoquer une certaine sensation de nausée, lors de l’ingestion d’huile de CBD. Si vous ressentez une petite douleur, réduisez la dose de l’huile de CBD.

Il est fréquent que les consommateurs de produits à base de CBD soient confrontés à des malaises au niveau de l’estomac. Alors, si cela vous arrive, c’est peut-être parce que votre cannabidiol est élevé, il suffit de réduire la quantité et tout rentrera dans l’ordre.

De plus, le CBD pourrait faire diminuer l’appétit, il est notamment présent dans les régimes et les rééquilibrages alimentaires pour favoriser la perte de poids.

Le CBD peut aider à baisser le taux de lipogenèse tout en boostant les protéines. Ainsi, ces deux facteurs permettent de renforcer l’élimination de l’excès de graisse que notre corps a tendance à stocker.

  • La somnolence

L’huile de CBD, si elle est prise en petites quantités, entraîne une détente, mais à fortes doses, on note qu’elle suscite la somnolence chez les personnes les plus sensibles à ses effets. Si vous vous sentez endormi après avoir consommé de l’huile de CBD, évitez d’en prendre avant de conduire une voiture.

  • Un risque de migraines

Parmi les effets indésirables, on trouve les maux de tête. Même si le CBD s’avère une solution idéale chez plusieurs patients pour apaiser la douleur et les migraines, il n’est pas toujours efficace pour tout le monde.

Le cannabidiol peut vous donner des douleurs au niveau de la tête. Renseignez-vous avant de vous procurer ce médicament populaire.

  • Une baisse de la pression artérielle

C’est l’un des dangers du CBD les plus répandus ! Si vous prenez une grande dose d’ huile de CBD, cela entraînera une faible baisse de votre tension artérielle dans certaines situations.

  • Des étourdissements et des vertiges

Parmi les effets secondaires du CBD, il y a les vertiges. En effet, quelques minutes après avoir consommé des produits à base de cannabidiol, on assiste à une diminution de la pression artérielle. Cependant, les étourdissements sont souvent légers.

Pour faire disparaitre cet effet, vous êtes obligé de vous allonger quelques instants. Le cas échéant, boire du café ou manger du chocolat sont de bons moyens de dissiper ces vertiges ou étourdissements.

Si vous avez des problèmes concernant la pression artérielle, il est important de consulter votre médecin avant de consommer du CBD. Toutefois, si vous ressentez une fatigue anormale ou des vertiges persistants, il est recommandé de réduire la quantité que vous consommez.

  • Une sensation de bouche sèche

Parmi les effets du CBD est la bouche sèche. Les amateurs de cannabis sont coutumiers de la sensation de bouche sèche, ils en souffrent lorsqu’ils fument des drogues à base de THC. Le CBD possède également cet inconvénient, malgré le fait qu’il soit un produit non psychotrope.

  • Des troubles du sommeil

Le CBD génère parfois des problèmes d’insomnie qui peuvent mener à la somnolence. Des effets secondaires qui ont incité les chercheurs à conseiller des doses élevées de CBD pour aider les patients souffrant de troubles du sommeil.

Par conséquent, si vous devez vous déplacer en voiture ou aller au travail, préférez une utilisation à faible dose.

  • Le surdosage

En raison des réactions du CBD sur le corps humain, un surdosage est très fréquent. Certaines études révèlent qu’une prise excessive d’e-liquide CBD va conduire à une saturation des récepteurs sensibles à cette molécule.

  • L’automédication

Pour certains adeptes du cannabidiol, la décision de s’automédicamenter est pratique. Utilisé en alternative à un traitement médical, le CBD ne représente pas un risque en soi, c’est l’absence de médicament qui l’est !

  • Tremblements : maladie de Parkinson

Vous êtes atteint de la maladie de Parkinson ? Faites appel à un spécialiste avant de vous initier à la consommation d’huile de CBD. Plusieurs études ont montré que l’un des dangers du CBD est qu’il accroît les tremblements musculaires.

  • En cas de faible tension, attention au dosage de CBD

Les effets calmants du CBD seront utiles aux personnes souffrant d’hypertension. Par contre, les personnes ayant une faible tension artérielle sont amenés à prendre des précautions lors de la consommation de cette molécule.

  • Le CBD peut provoquer des douleurs, de la diarrhée ou de la constipation

Il est indéniable que le CBD a un impact sur l’estomac et le système digestif. Par conséquent, il est susceptible qu’il provoque une légère diarrhée ou même une constipation. D’après une étude par Cannabis and Cannabinoid Research, publiée en juin 2016, indique que l’acidité des sucs gastriques de l’estomac permettrait de convertir le CBD en THC.

Il n’y a pas de données scientifiques qui le prouvent, mais il est toutefois recommandé d’arrêter et de consulter un professionnel de la santé si vous constatez une douleur ou une gêne au niveau des intestins.

D’autres effets secondaires comprennent des changements d’humeur, l’irritabilité et l’énervement et une fertilité réduite chez les hommes.

Peut-on devenir dépendant au CBD ?

Le CBD n’a pas de propriétés psychotropes et ne génère pas de dopamine. Par conséquent, le caractère addictif du CBD devrait être très réduit.

Il ressort de quelques études sur la dépendance au cannabis fumé que le THC déclenche une production de dopamine (hormone du plaisir et de la récompense), similaire à celle de la nicotine. Ainsi, le consommateur combine les effets psychotropes du THC avec le plaisir procuré.

Les dérives de l’automédication au CBD

Si l’on attribue de nombreuses qualités au CBD, cela peut encourager les gens à changer leur traitement par cette molécule. Or, cette approche est fortement déconseillée. Pour considérer le CBD en complément d’une ordonnance, il est donc recommandé de prendre avis auprès de son médecin.

Est-ce déconseillé pour une femme enceinte de consommer du CBD ?

D’une part, pour certaines femmes enceintes, le CBD n’est pas toujours conseillé. Il peut s’agir de certains types d’aliments ou d’autres substances illégales. Il est donc préférable de consulter un médecin avant d’en consommer.

femme-enceinte-et-cbd

D’autre part, de nombreuses femmes rapportent avoir utilisé de l’huile de CBD pendant leur grossesse pour soulager les nausées et les troubles liés à leur état.

Par contre, on note que la pratique du CBD est reconnue comme moins dangereuse que le fait de fumer du cannabis seul ou d’autres produits riches en THC.

Lire ici : Femme enceinte et CBD

Les bienfaits potentiels du CBD selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé a repris les conclusions de l’étude de 2017 de Pisanti et al, qui a établi une liste des maladies pour lesquelles le CBD peut présenter des avantages thérapeutiques :

  • Maladie d’Alzheimer
  • Sclérose en plaques
  • Troubles mentaux, anxiété, dépression
  • Diabète

Conclusion

Selon les études dont on dispose, le CBD n’a pas de répercussions toxiques majeures. En revanche, il peut provoquer plusieurs effets non souhaités : diarrhée, manque d’appétit, faiblesse… Autant d’effets qui varient en fonction de la quantité consommée. Mais pour la plupart des personnes, le CBD est plutôt sans danger et bien toléré.

Toutefois, Il est essentiel d’apprendre l’interaction du CBD avec d’autres médicaments sur prescription et en vente libre. Compte tenu du peu d’études à son sujet, il semble encore nécessaire d’être prudent dans son utilisation.

3.2/5 - (4 votes)
Baptiste Gillard

Baptiste Gillard

Fumeur de cannabis récréatif pendant plus de 10 ans, j'ai arrêté grâce au CBD. Je regroupe l'ensemble de mes connaissances afin de vous les transmettre. De cette façon, j'espère vous aider à faire vos premiers pas dans le CBD, ou compléter votre savoir, et ça, tout en douceur.

Économisez 25% chez Ween CBD

Des produits exceptionnels à des prix raisonnables. Que demander de plus ?

Ween CBD propose un des meilleurs rapports qualité-prix ! N’hésitez plus !