Qu’est-ce que le CBG et quels sont ses effets ?

Lorsqu’on parle du cannabis à usage thérapeutique, les acronymes CBD et THC sont les plus connues. Néanmoins, depuis quelques années, parmi les cannabinoïdes extrait de cette plante, on peut aussi citer le cannabigérol (CBG), qui, lui aussi, peut résoudre certains problèmes de santé. Cet article va vous servir de guide pour découvrir les caractéristiques du CBG, ses différences avec le CBD et son utilisation thérapeutique.

quest-ce-que-le-cbg

Qu’est-ce que le CBG ?

Malgré le fait que le CBG ne soit pas encore connu par le grand public comme le CBD, cette substance possède ses propres caractéristiques et un fonctionnement différent.

Présentation du CBG

Le cannabigérol ou CBG a été découvert dans les années 60 grâce aux recherches sur le cannabis des médecins israélien Yechiel Gaoni et Raphael Mechoulam.

C’est un cannabinoïde non psychotrope qui offre donc les mêmes avantages que le THC sans avoir les effets enivrants. Quant aux taux du CBG, ils varient en fonction des variétés de la plante. Cependant, son extraction est difficile en raison de sa faible quantité.

Le cannabigérol est l’un des premiers cannabinoïdes à se former de la plante de cannabis. Mais plus elle vieillit, moins elle va contenir de CBG. Au final, il ne va représenter que 1 % des cannabinoïdes dans le chanvre.

Origine du CBG 

Le CBG est obtenu à partir d’un processus chimique connu sous le nom de décarboxylation. Sous l’action de plusieurs enzymes, de la chaleur et la lumière, le CBGA va se transformer en cannabigérol. Le CBD et le THC vont débuter sous forme de CBGA qui est une forme acide de CBGA.

Ainsi, au début de la croissance, la teneur en CBG est encore élevée. Elle deviendra de plus en plus faible durant le développement de la plante de cannabis. C’est pour cette raison que des recherches se portent sur des variétés de plantes qui ont un contenu plus élevé en cannabigérol. Une récolte plus précoce permet donc d’avoir une plus grande quantité de CBG.

Fonctionnement du CBG

Le CBG, comme les autres cannabinoïdes, peut affecter les gens. En effet, il est traité par le système endocannabinoïde de l’organisme dont le rôle principal est d’imiter les composés que notre corps fabrique naturellement.

Contrairement au THC qui se lie aux récepteurs CB1 dans le cerveau, le CBG se lie directement aux récepteurs CB1 dans l’intestin. Une situation qui empêche les autres cannabinoïdes de le faire. La différence se trouve essentiellement au niveau des effets.

Le CBG est-il légal en France ?

Étant donné que le CBG n’est pas sur la liste de la Convention des Nations unies sur les substances psychotropes, il est parfaitement légal en France et dans les autres pays d’Europe. Néanmoins, la législation française fixe le taux légal de THC qui doit être inférieur à 0,2 % pour pouvoir être vendu aux consommateurs. Mais chaque pays est libre de fixer ce taux.

Les principales différences entre le CBD et le CBG

Bien qu’il s’agisse de cannabinoïdes avec de nombreuses similitudes, plusieurs points permettent de distinguer le CBD et le CBG.

Des différences moléculaires

Le CBD et le CBG ont des structures moléculaires différentes notamment au niveau des nombres et dispositions des atomes de carbone, d’oxygène ou d’hydrogène. Des structures moléculaires opposées les lient aux récepteurs de différentes manières. La structure moléculaire du cannabinoïde va même influencer sa solubilité dans l’eau.

Opposition pharmacologie

Pour rappel, le CBD et le CBG sont à la fois non toxiques et non psychotropes. Une étude publiée dans Psychopharmacology a comparé les effets de ces deux molécules sur la sérotonine 5-HT1A. Le cannabidiol va exercer ses propriétés anti-nausées sur le récepteur comme un activateur.

Quant au cannabigérol, il va bloquer les effets antiémétiques du CBD. Cette étude démontre donc que les deux substances sont liées au même endroit dans l’organisme, mais leurs interactions avec la sérotonine 5-HT1A sont opposées.

La stimulation de l’appétit

Une autre différence notable entre le CBG et le CBD concerne la stimulation de l’appétit. En effet, des études sur des rats ont démontré que le cannabigérol pousse les sujets à manger plus du double de leur apport habituel.

Au contraire, une autre étude sur le CBD met en avant le fait qu’il réduise l’apport alimentaire journalier des sujets.

Des oppositions au niveau pratique

Dans la pratique, le CBG ne représentant qu’environ 1 % du poids sec d’une plante de chanvre. Il est donc plus difficile à isoler que le CBD qui a un taux d’environ 10 % dans les fleurs de cannabis matures.

En plus, l’extraction du CBG est beaucoup plus coûteuse, car les fabricants devraient avoir un matériel de pointe et des compétences spécifiques pour obtenir des ratios proches de ceux présent dans les produits à base de CBD.

Peut-on combiner l’utilisation du CBG et du CBD ?

De nombreuses études suggèrent que les avantages se multiplient lorsqu’on consomme plus d’un cannabinoïde. Cette réaction est connue sous le nom de l’effet d’entourage, c’est-à-dire qu’un mélange de cannabinoïdes est plus efficace qu’une consommation individuelle.

Ainsi, la combinaison du CBG et du CBD s’équilibre. Le cannabigérol agit directement sur les récepteurs tandis que le cannabidiol stimule l’enzyme à l’origine des endocannabinoïdes dans le corps. Dans ce cas, si le CBG est pris seul, il peut causer la somnolence, contrairement au CBD qui a un effet énergisant.

La plus grande différence est que le CBD est plus efficace pour traiter la détresse physique, pendant que le CBG s’occupe des pathologies neurologiques ou mentales. Leur combinaison peut donc servir pour soulager à la fois la dépression et la douleur.

L’utilisation thérapeutique du CBG

Les travaux concernant les effets thérapeutiques du CBG sont peu nombreux. Néanmoins, il est possible de tirer des conclusions sur les études existantes.

L’action du CBG sur le cerveau

Selon une étude publiée aux États-Unis en 2015 sur des souris atteintes de la maladie de Huntington, le CBG soulage les symptômes relatifs à cette pathologie. Ces recherches peuvent induire un effet plus large du CBG sur des maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer.

Le cannabigérol fonctionne également comme un médicament neuroprotecteur, c’est-à-dire qu’il va protéger les neurones contre les substances toxiques.

Enfin, le CBG a une composition proche du CBD, il est possible de penser qu’il pourra aider la mémoire.

Le CBG contre les inflammations de l’intestin

Une étude publiée en 2013 en Italie à l’université de Naples met en avant les capacités anti-inflammatoires du CBG sur des souris atteintes du syndrome de l’intestin irritable comme les colites. Les résultats démontrent que cannabigérol est aussi efficace contre d’autres maladies inflammatoires, mais des études cliniques doivent être faites.

Le CBG et le cancer

Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du CBG peuvent être un soutien important pour lutter contre le cancer.

Dans une étude de 2014, le cannabigérol est capable de ralentir la croissance des cellules cancéreuses. Cette substance est notamment efficace contre le cancer colorectal ou les mélanomes. Le cannabinoïde donne la possibilité de traiter et de prévenir le cancer à venir grâce à ses capacités anti-tumorales.

Le CBG et le glaucome

Le CBG est considéré comme un puissant vasodilatateur pour lutter contre le glaucome, une maladie qui touche le nerf optique et peut entraîner la diminution de la vision. Dans ce cas, le cannabinoïde va agir sur l’œil en améliorant la circulation sanguine. Il apporte donc plus d’oxygène, une capacité qui aide au traitement d’autres maladies oculaires.

Le CBG combat efficacement les bactéries

Le cannabigérol est une molécule capable de combattre les agents pathogènes résistants aux médicaments ou les infections sévères. Il est donc plus efficace contre le Staphylocoque doré par rapport aux antibiotiques classiques selon des recherches lancées en 2015.

Le cannabigérol est un antidouleur naturel

Le CBG se lie facilement aux récepteurs vanilloïdes en charge de la transmission des signaux de douleur au cerveau. Il possède un meilleur potentiel analgésique supérieur que le THC. C’est une propriété qui permet de faire face aux douleurs chroniques comme le mal de dos ou mal de cou.

Les autres bienfaits du CBG

Tout d’abord, le CBG aider à régler les problèmes liés au système urinaire en réduisant les contractions de la vessie.

En second lieu, le cannabinoïde améliore l’humeur en apaisant le stress ou l’anxiété.

L’autre bienfait de cette molécule réside dans la possibilité de soigner des maladies de la peau comme l’eczéma et le psoriasis. Il peut aussi traiter maladies cutanées.

Enfin, le CBG peut intervenir dans la guérison osseuse en cas d’ostéoporose par exemple.

Comment consommer le CBG ?

Le CBG est un composant naturel du chanvre. Il est présent dans la plupart des produits à base de cannabidiol. Il est donc facilement absorbé par les muqueuses de la bouche. Il suffit de mettre l’huile CBD ou l’huile CBG en filet sous votre langue pour ressentir rapidement les effets. Cependant, le CBG est plus amer en goût que le CBD. Il faudra commencer avec un faible dosage pour permettre à votre corps de s’habituer lentement.

Dans votre choix des produits à base de CBG, il est recommandé de privilégier les produits non transformés comme ceux à spectre large ou à spectre complet. Dans tous les cas, cela dépend de l’ingestion ou de la méthode pour consommer le CBG.

Il est également possible de vaporiser ou d’inhaler les concentrés isolés de cannabigérol. Ces méthodes permettent d’avoir des effets similaires en réduisant les risques pour votre santé.

Pour conclure, à l’heure actuelle, les produits au CBG ne sont pas encore en vente en grande quantité. Toutefois, des entreprises spécialisées ont mis leur savoir-faire pour isoler et produire des huiles naturelles au CBG. Mais à mesure que le cannabigérol se fait connaître, d’autres produits ne cessent de faire apparition sur le marché.

Notez cet avis
Baptiste Gillard

Baptiste Gillard

Fumeur de cannabis récréatif pendant plus de 10 ans, j'ai arrêté grâce au CBD. Je regroupe l'ensemble de mes connaissances afin de vous les transmettre. De cette façon, j'espère vous aider à faire vos premiers pas dans le CBD, ou compléter votre savoir, et ça, tout en douceur.

Économisez 10% chez Green Vallee

Green Vallee est certainement le shop proposant la meilleure qualité de produit accompagné d’un service client irréprochable.

L’idée de créer un partenariat avec eux m’est venue, après les résultats très satisfaisants de mon évaluation.